Carte son / interface audio-numérique

0
745
carte son interface audio numérique

La carte son ou interface audio-numérique est un élément important de la chaine. C’est elle qui va convertir et restituer le signal audio, en entrée pour la prise de son ou en sortie pour l’écoute. L’utilisation d’une carte son professionnelle permet d’utiliser des pilotes ou drivers à faible latence (ASIO pour Windows, CoreAudio pour Mac,…). Ces drivers sont optimisés pour la musique – c’est-à-dire que sans leur utilisation, un son joué sur un synthétiseur virtuel dans le logiciel de MAO via un clavier-maître aura du retard à l’écoute.

Sur Mac, le driver audio d’origine est optimisé pour que la latence soit basse, mais les drivers Windows d’origine ne le sont pas et il sera indispensable, en attendant de pouvoir acheter une carte son, d’utiliser un pilote de remplacement tel que ASIO4ALL (il est gratuit sur Internet).

Comment choisir sa carte son ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte.

Le premier est le type de connexion à l’ordinateur. Le plus courant est la connexion via l’USB mais il existe également des cartes son en Firewire, Thunderbolt et PCI.

Le deuxième point important est le nombre d’entrées / sorties. Vous n’aurez pas les mêmes besoins si vous travaillez « in the box » c-a-d uniquement avec l’ordinateur, ou si vous devez enregistrer des instruments externes, une batterie ou de la voix.

Un point qui est de moins en moins un critère est la présence de port midi pour relier vos contrôleurs, claviers maitres, synthétiseurs ou synchroniser des effets externes. En effet, aujourd’hui un grand nombre de périphériques sont équipés de prises USB à brancher directement sur l’ordinateur. De plus il existe maintenant des petits convertisseurs midi <-> usb.

Le dernier critère à considérer est la présence de DSP ou non. Les DSPs sont des calculateurs, comme le processeur de votre ordinateur. Ils vont soulager l’ordinateur en prenant en charge le calcul de certains effets ou synthétiseurs virtuels et réduire la latence en monitoring, c-a-d en écoute directe du son enregistré avec des effets.

Le prix des cartes son est très variable. Pour vous aider encore dans votre choix, il est important de prendre en compte la qualité des convertisseurs. C’est une partie majeure des interfaces audio-numériques : ils convertissent les signaux AD (analogique vers digital) et DA (digital vers analogique). En somme, c’est eux qui sont à chaque extrémité de la carte son. Pour prendre un exemple simple : Micro chant -> convertisseur AD -> [DAW] -> convertisseur DA -> Enceintes de monitoring. S’ils sont de basse qualité, toute votre chaine est de basse qualité avec des pertes dans le spectre, du souffle et une perte de dynamique.

Plus les convertisseurs seront de bonne qualité, plus la carte son sera chère et plus le son à l’enregistrement et à l’écoute sera bon. Mais il est bien sûr possible de créer de la bonne musique avec une carte son peux onéreuse.

Partagez dans les commentaires : quelle carte son vous avez choisie et pourquoi ?

Les mots ont le pouvoir de détruire ou de soigner ; lorsqu’ils sont justes et généreux, ils peuvent changer le monde. Bouddha

LAISSER UN COMMENTAIRE